Les problèmes de liens

attachement

Les parents sont heureux d’avoir un bébé, sont fiers et souhaitent le meilleur pour leur enfant. Pour faire face à leur nouvelle réalité, nous constatons dans les faits qu’ils vont chercher à trouver des réponses à leurs questions et des solutions à leurs difficultés dans les livres, les revues ou sur Internet ou dans les accessoires pour bébé. Parfois la relation est instrumentalisée; les parents vont acheter une multitude d’accessoires pour bébé, en souhaitant que cela contribue à régler les difficultés rencontrées. Ces objets vont finalement faire obstacle entre eux et leur bébé et réduire les contacts réels si essentiels pour le développement du bébé. En fait, plus les parents sont scolarisés, plus ils vont lire sur l’accouchement, le développement de l’enfant, l’allaitement, les problèmes de la vie quotidienne, les meilleures façons de faire. Mais cette manière de chercher l’information contribue à intellectualiser cette expérience, à former des images du bébé idéal, du parent idéal. La relation parent-bébé est souvent théorisée, idéalisée. Mais la réalité est tellement différente. Un enfant n’est pas théorique. Et le bébé n’est pas un objet, aussi complexe soit-il. Chaque bébé est unique. Il n’y a pas de bébé idéal, ni de parents idéaux. La relation parent-enfant est une expérience humaine unique, différente d’ailleurs d’un enfant à l’autre, une expérience qui peut être extraordinaire, mais qui peut aussi être décevante, si elle ne se passe pas comme on se l’était imaginée ou comme on l’avait idéalisée.

Diverses réactions sont constatées chez le parent devant ces déceptions légères ou profondes. Il arrive que le parent conclue qu’il a un mauvais bébé ou bien qu’il tente de contraindre celui-ci à correspondre au mode d’emploi : combien de bébés ont été nourris aux quatre heures précises, même s’ils hurlaient au bout de trois heures trente, parce que le livre disait quatre heures ! Il arrive plus fréquemment que le parent en vienne à croire qu’il n’est pas adéquat et qu’il se sente malheureux dans son rôle de parent.

Cette situation peut générer des problèmes d’attachement parents-enfants qui peut avoir des conséquences à long terme sur le développement de l’enfant.

Il se dégage de la littérature scientifique que les bleues toucheraient jusqu’à 80 % des femmes; généralement, il s’agit d’une situation transitoire qui ne requiert pas de traitement particulier, si ce n’est le réconfort et le soutien des pairs et le repos.  Encore faut-il que ces deux solutions soient possibles et disponibles. Aussi, il est reconnu tant par les intervenants que par les chercheurs, que la naissance d’un premier enfant constitue un événement qui peut fragiliser la relation de couple. Pour leur part, les nouveaux pères ont un réel besoin d’exprimer leurs émotions et leurs inquiétudes entre hommes.

Pour en savoir plus long les problématiques d’attachement : http://www.enfant-encyclopedie.com/fr-ca/attachement-enfants-parents/messages-cles.html